MOBI Standing on a beachLa new wave en 100 disues essentiels  vivefutbol.co

La déferlante punk s'essouffle tout juste ue des centaines de groupes venus surtout de Grande Bretagne et des États Unis se rassemblent sous une bannière commune la new wave Les années uatre vingt se profilent et demandent une nouvelle esthétiue Mais lauelle ? C'est toute l'ambiguïté de ce mouvement ui de 1978 à 1985 embrasse tellement de sonorités et sous genres u'il en reste presue impalpable Si la new wave cultive sa marginalité elle tutoie les charts et connaît un large succès populaireThe Cure Depeche Mode New Order Duran Duran Frankie Goes To Hollywood ou encore Taxi Girl leurs noms sont sur toutes les lèvres Si on peut regarder avec nostalgie cette période révolue la new wave n'a pas disparu et son héritage est immense dans la musiue des trente dernières annéesTu m'avais dit ouessant À l'hiver 2015 Gwenaëlle Abolivier réside trois mois dans le sémaphore de l'île d'Ouessant au bout de la Bretagne sa région natale C'est pendant et à la suite de ce séjour u'elle écrit ce récit Là sous le grand phare du Créac'h se racontent un voyage immobile et une expérience d'immersion au contact des éléments et des îliens Elle explore les lieux et rencontre les habitants les derniers marins de commerce les guetteurs sémaphoriues et gardiens de phares et les femmes gardiennes des lieux ui occupent une place prépondérante sur cette île du Ponant On découvre à uel point ce territoire est à partterritoire de l'extrême ui entretient un rapport particulier à la noirceur et à la mort Face à la mer et sous les faisceaux du grand phare l'auteure vit cette expérience comme une renaissance dans le passage et l'exil ue représente l'écritureLa déferlante punk s'essouffle tout juste ue des centaines de groupes venus surtout de Grande Bretagne et des États Unis se rassemblent sous une bannière commune la new wave Les années uatre vingt se profilent et demandent une nouvelle esthétiue Mais lauelle ? C'est toute l'ambiguïté de ce mouvement ui de 1978 à 1985 embrasse tellement de sonorités et sous genres u'il en reste presue impalpable Si la new wave cultive sa marginalité elle tutoie les charts et connaît un large succès populaireThe Cure Depeche Mode New Order Duran Duran Frankie Goes To Hollywood ou encore Taxi Girl leurs noms sont sur toutes les lèvres Si on peut regarder avec nostalgie cette période révolue la new wave n'a pas disparu et son héritage est immense dans la musiue des trente dernières annéesTu m'avais dit ouessant À l'hiver 2015 Gwenaëlle Abolivier réside trois mois dans le sémaphore de l'île d'Ouessant au bout de la Bretagne sa région natale C'est pendant et à la suite de ce séjour u'elle écrit ce récit Là sous le grand phare du Créac'h se racontent un voyage immobile et une expérience d'immersion au contact des éléments et des îliens Elle explore les lieux et rencontre les habitants les derniers marins de commerce les guetteurs sémaphoriues et gardiens de phares et les femmes gardiennes des lieux ui occupent une place prépondérante sur cette île du Ponant On découvre à uel point ce territoire est à partterritoire de l'extrême ui entretient un rapport particulier à la noirceur et à la mort Face à la mer et sous les faisceaux du grand phare l'auteure vit cette expérience comme une renaissance dans le passage et l'exil ue représente l'écritureLa déferlante punk s'essouffle tout juste ue des centaines de groupes venus surtout de Grande Bretagne et des États Unis se rassemblent sous une bannière commune la new wave Les années uatre vingt se profilent et demandent une nouvelle esthétiue Mais lauelle ? C'est toute l'ambiguïté de ce mouvement ui de 1978 à 1985 embrasse tellement de sonorités et sous genres u'il en reste presue impalpable Si la new wave cultive sa marginalité elle tutoie les charts et connaît un large succès populaireThe Cure Depeche Mode New Order Duran Duran Frankie Goes To Hollywood ou encore Taxi Girl leurs noms sont sur toutes les lèvres Si on peut regarder avec nostalgie cette période révolue la new wave n'a pas disparu et son héritage est immense dans la musiue des trente dernières annéesTu m'avais dit ouessant À l'hiver 2015 Gwenaëlle Abolivier réside trois mois dans le sémaphore de l'île d'Ouessant au bout de la Bretagne sa région natale C'est pendant et à la suite de ce séjour u'elle écrit ce récit Là sous le grand phare du Créac'h se racontent un voyage immobile et une expérience d'immersion au contact des éléments et des îliens Elle explore les lieux et rencontre les habitants les derniers marins de commerce les guetteurs sémaphoriues et gardiens de phares et les femmes gardiennes des lieux ui occupent une place prépondérante sur cette île du Ponant On découvre à uel point ce territoire est à partterritoire de l'extrême ui entretient un rapport particulier à la noirceur et à la mort Face à la mer et sous les faisceaux du grand phare l'auteure vit cette expérience comme une renaissance dans le passage et l'exil ue représente l'écriture